Archives du mot-clef : Noir & Blanc

Plein temps

Deux photos produites avec un jetable en plastique et une Tmax 400 un peu surdéveloppée. Un assemblage très Porno-Chic, il me semble.

À l’intérieur

« Que reste-t-il quand il ne reste plus rien ? » demande Satprem. C’est quand même assez clair je crois ! Il reste toujours un machin, un truc, un bout de ficelle et un carton vide.

Poulet Christi

Ma toute première lino-gravure — Il y a toujours une première fois. Et pour cette toute première fois j’ai entrepris un gros travail de réflexion autour du concept de poulet — les anglo-saxons, avec leur sens du gimmick linguistique, parlent de chiken thinking. Avec cette gravure j’interroge […]

À la table des ombres

Une étrange photo argentique avec une mathématique complexe. J’en ai développé le film et tiré quelques exemplaires sur papier baryté — à l’ancienne, disent les jeunes.

À la limite

À la limite — je veux bien Ça se passe là

Et la nuit matricaire.

La Nuit matricaire c’est la Nuit du Saule sans aspirine.

La nuit du Saule

La nuit du Saule c’est la nuit des âmes plus de l’aspirine.

Nuit soluble

Pleine lune. Matière poreuse. Porosité. Discrétion. J’ai vu, dans un escalier, un homme en phase avancée de disparition. Le mur borgne d’une grange. Un fil de téléphone. – Bonjour Monsieur A. ? – Oui. – Bonjour Monsieur A., je me présente, je suis Nathalie de la […]

L’abîme

Portrait de D. se brossant les cheveux au bord de l’abîme.

Autoportrait spirite

Une grange, une bâche rouge, une petite chaise. J’aime à croire qu’il existe quelque part quelque chose qui est moi et qui veille. En souvenir d’une exposition de la Maison Européenne de la Photographie : Le troisième oeil : La photographie et l’occulte.